Collège Saint-Joseph La Salle Ploudalmézeau FINISTère

Interdisciplinarité

Quelques notions clés sur la démarche interdisciplinaire

  • L'interdisciplinarité
C'est partir d'un projet, d'une problématique, pour faire percevoir, favoriser la recherche des interactions des savoirs et de leur complémentarité, dans un esprit d'ouverture.

  • L'interdisciplinarité
C'est une association de compétences en vue d'une réalisation commune (étude ou projet).

  • L'interdisciplinarité
C'est travailler ensemble pour reconstruire une réalité morcelée artificiellement par le cloisonnement des disciplines et viser l'acquisition de compétences transversales.

  • Il ne s'agit pas de rechercher l'interdisciplinarité parce que c'est une valeur en soi.
C'est une approche qui s'impose dès lors qu'on aborde un problème concret, un projet, un sujet ou un concept.

  • L'approche interdisciplinaire
Elle s'impose de manière évidente dès le moment où l'on change de regard sur le monde, où on le voit comme un enchevêtrement de systèmes de systèmes, où, comme le dit E. Morin (1977, p. 100), "il s'agit désormais de concevoir les objets comme des systèmes".

  • L'approche disciplinaire a ses vertus
Elle correspond à la construction de savoirs sur le mode analytique. Cependant, la formation de base des enseignants étant encore aujourd'hui très limitée à cette approche, il convient de prendre conscience des références de sa propre discipline pour pouvoir travailler dans une équipe pluridisciplinaire.

  • Il y a plusieurs façons de pratiquer l'interdisciplinarité :
  1. Solliciter d'autres disciplines quand le sujet le demande (BAILLY et SCHILS, 1988);
  2. Composer un groupe pluridisciplinaire pour travailler sur un même thème, chacun traitant un aspect particulier (BAILLY et SCHILS, 1988);
  3. Approcher globalement un problème puis faire appel aux différentes méthodologies disciplinaires pour analyser la situation et la découper en problèmes et trouver des solutions alternatives (GIORDAN et SOUCHON, 1992, p. 140).


Bibliographie


  • Définition construite par des enseignants en formation.
  • BAILLY J.-M., et SCHILS J., 1988, Trois niveaux d'interdisciplinarité dans l'enseignement secondaire, FNEC, journée pédagogique, Bruxelles.
  • GIORDAN A. et SOUCHON C., 1992, Une éducation pour l'environnement, Z'Editions, Paris.
  • MORIN E., 1977, La méthode, 1. La Nature de la Nature, Paris, Le Seuil.]]


Quelques idées fortes pour une pédagogie interdisciplinaire


Accepter de plonger dans un sujet inconnu et de continuer, même si l'insécurité déstabilise parfois.
Accepter de ne pas maîtriser tout le contenu aux yeux des élèves.
Au moment d'explorer le sujet, laisser en suspens pour un temps les questions du genre : "et mon programme ?", "et ma discipline ?", "et moi, dans tout ça ?".
Explorer un sujet dans une perspective systémique.
Se méfier des retombées dans les sentiers battus (par exemple des contenus disciplinaires vus traditionnellement au cours, et qu'on pourrait "raccrocher"), qui peuvent devenir des ornières quand ils sont "plaqués" dans un projet de recherche.
Dans la négociation du temps qui sera consacré à tel ou tel aspect dans un projet, ne pas se laisser enfermer par la répartition horaire entre les disciplines; pouvoir imaginer un partage de l'encadrement davantage centré sur la vie du projet plutôt que sur les disciplines.
Etre ouvert à l'imprévu et prêt à s'engager dans des apprentissages en fonction des besoins ou des demandes des élèves.
Doser ses interventions en tant qu'éveilleur à de nouvelles dimensions pour éviter qu'elles deviennent des contraintes, ne répondant pas à une question que se posent les élèves.
Pour accompagner un projet, si un enseignant joue le rôle d'homme-orchestre, cela suppose une grande ouverture et une recherche personnelle importante, approfondie, dans d'autres domaines que le sien, afin d'en capter l'essence.
Une des clés du succès d'une collaboration interdisciplinaire est la convergence suffisante des valeurs et des conceptions de la pédagogie, et une volonté de s'interroger ensemble sur la cohérence de ses pratiques pédagogiques.
Pour qu'une équipe soit enrichie par la présence d'enseignants de plusieurs disciplines, il faut que chacun d'eux soit suffisamment conscient de ce qu'il peut apporter de spécifique.
Apprendre à partager ses savoirs, accepter que les enseignants mettent en œuvre des séquences qui ne sont pas propres à leurs disciplines, afin de mieux gérer le projet
La règle des 3 M : pratiquer le Métissage Méthodologique Méta disciplinaire.
A un moment donné de la conception du module pédagogique, se demander si le regard spécifique dont on est porteur est présent.

Site de référence :[http://www.ulg.ac.be/->http://www.ulg.ac.be/]. Consulté en ligne en octobre 1999.

Répartition des compétences transversales


Les compétences transversales sont réparties selon quatre ordres

Ordre intellectuel

  • Exploiter l’information
  • Résoudre des problèmes
  • Exercer sa pensée critique
  • Mettre en œuvre sa créativité
Ordre méthodologique
  • Pratiquer des méthodes de travail efficaces
  • Exploiter les TIC comme outils méthodologiques

Ordre personnel et social

  • Développer son identité personnelle
  • Entretenir des relations interperson-
nelles harmonieuses
  • Travailler en coopération
  • Faire preuve de sens éthique


Ordre de la communication
  • Communiquer de façon appropriée



Pour nous contacter

COLLEGE SAINT JOSEPH LA SALLE
2 rue de l’Arvor
29830 PLOUDALMEZEAU

02 98 48 10 36

Contactez-nous

Agenda

Rentrée scolaire


Voir l’agenda